Derniers avis

MONTAGNE MONT DORE CHAMBON SUR LAC COURSE FIA

Publié le : 09/08/2020 01:35:02
Catégories : Rallyes

Championnat Sport

Soleil de plomb et températures caniculaires, tels étaient les ingrédients pour ce coup d’envoi du Championnat 2020. Et si pilotes et spectateurs étaient ravis d’entendre à nouveau vrombir les moteurs et de voir évoluer les magnifiques voitures qui composent le plateau de cette 60ème édition, hommes et mécaniques ont souffert de la chaleur.

 

Au volant de sa Nova Proto NP01, Sébastien Petit s’est présenté une nouvelle fois comme le principal adversaire de Geoffrey Schatz. Il accroche au final la deuxième place à 3’’5 du vainqueur. Un souci mécanique prive Fabien Bourgeon d’un temps sur la première montée, mais Fabien démontre que sa nouvelle Revolt 3P0 est une auto bien née au volant de laquelle il se hisse sur le podium de cette première course.

 

Vainqueur en CN, David Meillon place sa Norma à moteur 4 litres au quatrième rang de ce classement scratch.

 

Cinquième, Marc Pernot termine en tête des Protos 2 litres en devançant dans la catégorie les Norma de Maxime Cotleur, Yannick Latreille, Alban Thomas et Olivier Augusto.

 

Au volant de sa Dallara F317, Billy Ritchen s’impose dans le groupe DE. Un groupe dans lequel il devance deux Tatuus Formula Master, celle de Fabrice Flandy, vainqueur de la classe DE/8 et celle de la Championne de France Cindy Gudet. En proie à des soucis mécaniques lors de la montée d’essais, Kevin Petit limite la casse en signant le troisième temps de la classe, juste devant Rémi Béchadergue.

 

Il faut remonter au 14ème rang pour retrouver le vainqueur de la classe DE/5S, en l’occurrence Didier Brun, qui n’a pourtant pas pris le départ de la première montée de course. Il devance Fabrice Ponchant qui lui n’a pas terminé cette première montée de course. Au troisième rang on retrouve Arnaud Cholley qui devance Miguel Vidal, Steeve Gerard et Emeline Bréda, la jeune iséroise qui était leader à l’issue de la première montée mais qui a été victime d’un tête-à-queue sur la seconde.

La victoire d’Yves Tholy en CM est incontestable tant la pilote du Speed Car GTR a dominé ses adversaires. Il s’impose au final devant le TracKing d’Emilien Thomas, le Speed Car de François Laroche, le TracKing de Simon Taponard et un autre Speed Car au volant duquel évolue Fabien Borgognon.

 

C’est Alexandre Bole qui remporte cette course du côté des Formule Renault en devançant Anthony Gueudry, Didier Chaumont et Sébastien Pomaret.

 

Championnat Production

Champion de France de la Montagne 2017, Pierre Courroye a bien la ferme intention de connaitre une nouvelle consécration à l’issue de cette saison 2017. Le Franc-Comtois sait toutefois qu’il peut trouver une vraie opposition avec un plateau en GTTS qui laisse apparaitre des voitures aussi prestigieuses que performantes.

 

Ce samedi Pierre Courroye n’a pas loupé ce premier rendez-vous puisque c’est lui qui impose sa McLaren MP4 12C sur cette première course de la saison. Il devance de 2’’4 l’Audi R8 LMS de Ronald Garcès, qui affiche lui aussi de légitime prétention.

 

Le podium de cette première épreuve est complété par Philippe Schmitter, que l’on retrouve cette année encore au volant de sa Renault R.S. 01. C’est à bord d’une Porsche 997 GT2 que l’on a l’habitude de voir menée par Nicolas Werver, que Steve Compain s’installe au quatrième rang. Le classement de cette classe GTTS/4 est complété par la Porsche 997 GT3 de Christian Schmitter.

 

Cinquième de ce classement Production, Francis Dosières accroche une nouvelle victoire en Groupe A en imposant sa Seat Léon Supercopa MK3 devant les MK2 de Antoine Uny et Jérôme Janny. Le trio habituel monopolise une nouvelle fois le podium de ce Groupe A.

 

Sixième, Anthony Dubois offre un succès en GT Sport à son Alpine GT4 en devançant la Ginetta de Sylvain Caroff, la BMW M4 GT4 de Patrick Bourguignon et la Porsche 997 GT2 de Philippe Marion.

 

C’est à la onzième place que l’on retrouve le vainqueur du Groupe N, Sébastien Lemaire, qui impose sa BMW M3 devant la Renault Mégane RS de Pascal Cat et la BMW M3 de Christian Sepchat.

 

Malgré un souci mécanique qui le prive de temps sur la seconde montée de course, Mathieu Nouet ne loupe pas ce rendez-vous du Mont-Dore où il signe une victoire en FC avec sa Simca Rallye 3. Il devance de deux dixièmes la Jidé Original de Geoffrey Desmereau

 

La classe A/4 revient à Stéphane Auriacombe dont la Clio Cup 4 devance la Skoda Fabia de Renaud Desmareau. Du côté du A/3, c’est Maxime Dojat qui impose sa Clio Cup devant celles de Maxence Passaquet et de Philibert Michy.

 

Jean Turnel forfait, Christian Boullenger a su parfaitement mener sa Clio pour signer une victoire en F2000 devant la Peugeot 306 Maxi de Laurent Etie et la Clio de Florian Bartaire.

 

Dans la lutte que ce sont livrées les Mitjet pour la victoire en GTTS/1, Ferdinand Loton sort vainqueur devant Jean-Marc Tissot, Jean-Michel Godet, Enzo Chiocci et Jean-Michel Lestienne.

 

Succès pour Christophe Demare en N/3 ou sa Honda Civic Type R devance la Clio de Eric Sauteur et la Honda Civic Type R de Charly Brosset.

 

Vainqueur de la classe A/1 avec sa Peugeot 106, la Championne de France en titre Production, Elodie Lafosse, remporte la Coupe des Dames de cette Série B.

 

Championnat 2ème Division

Au volant de sa Nova NP01, Sébastien Petit signe une large victoire sur cette manche du Championnat 2ème Division. Il devance au final la Norma 2 Litres de Maxime Cotleur, premier leader du Championnat, puisque les E2-SC ne marquent pas de points.

 

Le podium de cette épreuve est complété par Cindy Gudet, qui devance deux autres Tatuus Formula Master, celle de Kevin Petit et celle de Rémi Béchadergue. On retrouve ensuite le vainqueur de la F3, Steeve Gerard, qui devance une autre Dallara au volant de laquelle évolue Emeline Bréda.

 

Yves Tholy remporte le CM avec son Speed Car devant le TracKing de Simon Taponard, alors que Alexandre Bole s’offre la victoire en Formule Renault devant Didier Chaumont.

 

Du côté des Productions le podium est identique à celui que l’on retrouve sur l’épreuve comptant pour le Championnat de France, à savoir un succès pour Pierre Courroye devant Ronald Garcès et Philippe Schmitter.

 

Au quatrième rang, on retrouve l’Alpine GT4 d’Anthony Dubois qui devance la Porsche 997 GT3 de Christian Schmitter.

 

Sébastien Lemaire remporte le Groupe N avec sa BMW M3 devant la Mégane de Pascal Cat, alors que Abel Sahoui signe un succès en Groupe A avec sa Seat Léon Supercopa MK3.

 

Maxime Dojat remporte la classe A/3 en imposant sa Clio Cup 3 devant celle de Maxence Passaquet.

 

Epreuve VHC

La Course de Côte du Mont-Dore n’étant pas inscrite au Championnat de France de la Montagne VHC cette année, les modalités de classement restent celles en vigueur lors de la précédente saison. De ce fait, les concurrents engagés en Véhicules Historiques de Compétition ont disputé aujourd’hui une première montée course, mais le résultat du meeting ne sera connu qu’à l’issue des deux autres montées de course disputées dimanche.

 

Pas de surprise en ce qui concerne le classement scratch puisque l’on retrouve en tête les leader du groupe 8/9. Un groupe d’où sort vainqueur Sébastien Brisard, qui devance aujourd’hui une autre Martini, celle de Gilles Cursoux. Au troisième rang, on retrouve la Van Diemen du Champion de France, Jean-Marc Debeaune.

 

Dans le Groupe 6/7, Pascal Ferretti a pris l’ascendant sur une autre Marcadier, celle de François Legré. Seul en Groupe 5, René Michon impose bien évidemment sa Ford GT 40. Le Groupe 4 n’était pas plus disputé avec la seule présence de Frédéric Chambon (Porsche 911 Turbo). Il en sera de même dans le Groupe 3 où l’on retrouve une autre Porsche, celle de Norbert Rieu.

 

Dans le Groupe 2, de loin le plus étoffé, Eddy Antoine impose sa BMW 323 I devant la Volkswagen Scirocco de Viviane Bonnardel et la BMW 323 d’Anthony Rolais. Jean-Luc Wuttman place son Opel Kadett au quatrième rang devant la Volvo Amazone de Daniel Louis et la Renault 5 Alpine de Pierre Joly.

 

MONT-DORE - CHAMBON SUR LAC

1ère course du Championnat de France 2020, les 8 et 9 août, à 43 km de Clermont Ferrand (Puy-de-Dôme)

60ème édition, organisée par l’ASA du Mont-Dore

Longueur : 5.075 mètres – Dénivellation : 380 mètres - Pente moyenne : 7,5 %

 

Classement Sport :

1. G. Schatz (Norma M20 FC) 2’13’’070 – 2. S. Petit (Nova NP01) à 00’’523 – 3. Fabien Bourgeon (Revolt 3P0) à 00’’989 – 4. D. Meillon (Norma M20 FC) à 10’’147 – 5. M. Pernot (Norma M20 FC) à 13’’278 – 6. M. Cotleur (Norma M20 FC) à 14’’453 – 7. B. Ritchen (Dallara F317) à 15’’412 – 8. F. Flandy (Tatuus Formula Master) à 16’’279 – 9. C. Gudet (Tatuus Formula Master) à 16’’702 – 10. Y. Latreille (Norma M20 FC) à 16’’842.

 

Classement Production :

1. P. Courroye (McLaren MP4 12C ) 2’37’’056 – 2. R. Garcès (Audi R8 LMS) à 2’’497 – 3. P. Schmitter (Renault R.S. 01) à 8’’539 – 4. S. Compain (Porsche 997 GT2) à 9’’957 – 5. F. Dosières (Seat Léon Supercopa MK3) à 11’’930 – 6. A. Dubois (Alpine GT4) à 12’’610 – 7. A. Uny (Seat Léon Supercopa Mk2) à 14’’199 – 8. C. Schmitter (Porsche 997 GT3 R) à 14’’930 – 9. Jérôme Janny (Seat Léon Supercopa MK2) à 16’’332. 10. S. Caroff (Ginetta G55) à 17’’426.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)

Recherche dans le blog

PayPal